Vivre et sortir à Douala

et au Cameroun!
 
PortailPortail  AccueilAccueil  PhotosPhotos  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  FAQFAQ  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [BULU] Quelques rudiments de Bulu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: [BULU] Quelques rudiments de Bulu   Ven 9 Nov - 18:04

Le Bulu est un dialecte du Sud du Cameroun parlée par 800 000 locuteurs, dont 200 000 personnes dont c'est la langue maternelle. Ebolowa et Sangmelima sont les deux principales villes où l'on parle le Bulu. Cette langue de la famille des langues Béti-Bantou s'apparente de près au Ntumu (Fang) et à l'Ewondo (langue locale de Yaoundé)…

A noter que ce dialecte est la langue maternelle du président Paul Biya.

Le Bulu n’est pas très riche en vocabulaire et la conjugaison n’est pas bien compliquée. Cependant quand les « mamans » le parlent avec l’accent ; c’est une autre histoire !

La langue bulu a été codifiée par les premiers missionnaires presbytériens arrivés au Cameroun. Ils en on fait une langue d'enseignement de la doctrine protestante à l'époque coloniale. Cette langue possède un dictionnaire (français bulu/bulu français) dont l'un des auteurs est Moïse Eyinga. Le premier roman écrit en bulu est Nnanga Kôn.


L'alphabet bulu

a : table, bas, as
b : bébé
d : définir
e : meuble, gueule, peul
é : épluchure
f : fin,
g : "gue", mangue
h : "heu" (h aspiré)
i : image, bile, cil
j : "dje"
k : ka
l : èl
m : aime
n : haine
ñ : "ng", étang, gang
o : homme, or, fort
ô : paume, hôte, hôpital
p : pédaler
s : ce, sot, sale
t : térrasser
r : r
u : ou, boule, hibou
v : vélo
w : "oué", why, where
y : ye, "you"
z : zèle, base

La lettre « c » n'existe pas en Bulu.

Le son « u » tel que dans mule, humus, bulle... n'existe pas en Bulu.

Il existe des associations de voyelles qui produisent des sons rendus différemment en français notamment :

« aé » qui se lit « ail » quand elle est placé en fin de mot.
Exemple, ésaé (le travail).

« oé » qui se lit « oy » comme dans boy quand il est placé en fin de mot. Exemple : foé (la nouvelle), boé (pourir).

« ôé » qui est une variante de « oé » mais avec le son « ô ».
Exemple : bôé (casser), mvôé (ami)

Il existe des associations de consonnes particulières à la langue bulu : gbw, ngbw, kpw, nkpw.

Mbolo : Salut
: Bonjour
one mvoè : Tu vas bien ?
owé mene mvoè : Oui, je vais bien!
Ya'an : Au revoir
Mbamba alu : Bonne nuit
Akiti : à demain
Akiba : merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://douala.forumperso.com
 
[BULU] Quelques rudiments de Bulu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tropheus sp"black" Bulu point
» Quelques fleurs du moment
» Quelques photos de fleurs sauvages.
» Quelques "trucs" pour connaître sa terre
» j'ai quelques fleurs sauvage à identifier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vivre et sortir à Douala :: Le Cameroun et Douala en général :: Survival language-
Sauter vers: